Histoire

Bouffe-Action de Rosemont, de l’idée à la création

La volonté de contribuer à la sécurité alimentaire des RosemontoisES n’est pas nouvelle. Elle est même antérieure à la fondation de Bouffe-Action de Rosemont. En 1989, le CLSC visite les cuisines collectives du Centre-Sud et apprend que les responsables doivent constamment refuser des demandes présentées par des résidents du quartier Rosemont.

24 septembre 1991 : l’organisme Bouffe-Action de Rosemont est officiellement créé.

En réaction à cette situation, une première activité de dépannage alimentaire s’organise pour le temps des fêtes. En même temps, un groupe de familles monoparentales de l’organisme Carrefour communautaire Petite-Côte (anciennement Carrefour communautaire de Rosemont l’Entre-Gens) met sur pied une cuisine collective. Le recrutement d’animateursTRICES permet de démarrer les activités. Puis, en mai 1991, le ministre de l’Éducation s’engage à investir 4 millions de dollars dans des mesures alimentaires destinées aux écoles. Le contexte est donc favorable à la réalisation de projets en sécurité alimentaire.

Bouffe-Action de Rosemont, de 1991 à 2001…

Dès l’automne 1991, Bouffe-Action de Rosemont compte deux groupes de cuisine collective et sert des petits déjeuners et des collations dans deux écoles primaires du quartier. En décembre 1992 a lieu le premier Magasin-Partage Rosemont de Noël.

C’est en 1994 que naît le programme Prévention bébé de petits poids, qui, avec ses ateliers Alimentation Futures mamans et Nourrissons nos poupons, aide les familles à bien grandir.

Bouffe-Action de Rosemont accueille différents projets liés à l’alimentation, comme des cuisines collectives pour aînés et des groupes d’achat. En 2001, les premiers jardins collectifs de Rosemont sont mis sur pied, une activité démarrée en partenariat avec la Table en sécurité alimentaire et animée par la Corporation de développement communautaire (CDC) de Rosemont. En 2001, Bouffe-Action de Rosemont fête ses 10 ans sous le thème Merci à nos partenaires et le slogan 10 ans à nourrir l’autonomie.

Bouffe-Action de Rosemont, de 2001 à 2011…

C’est en août 2005 que le premier Magasin-Partage Rosemont de la Rentrée scolaire est organisé en partenariat avec d’autres organismes du quartier. En 2006, l’organisme déménage au Centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme. Six ans après l’établissement des premiers jardins collectifs dans le quartier, Bouffe-Action de Rosemont enrichit sa mission en accueillant les Jardins collectifs au sein de l’organisme. Les Jardins collectifs de Rosemont relèvent dorénavant de Bouffe-Action de Rosemont.

Pendant les festivités du 20e anniversaire de la CDC de Rosemont, le prix Mosaïque Dignité est décerné à l’ancienne directrice de Bouffe-Action de Rosemont, Mme Esther Carter. À la même occasion, la cuisine communautaire du Centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme est nommée salle Jean-Guy-Seguin en hommage à l’engagement d’un bénévole du Magasin-Partage Rosemont de Noël, qui a aussi contribué à Bouffe-Action de Rosemont à titre d’administrateur.

Grâce à l’initiative du comité Accès à la nourriture de la CDC de Rosemont, les boîtes de légumes du service Bonne Boîte Bonne Bouffe arrivent à Rosemont en 2008. Bouffe-Action de Rosemont s’occupe de leur distribution.

En 2009-2010, l’organisme s’engage dans un processus de planification stratégique et se dote d’un nouveau logo. La carotte fait son apparition et, deux ans plus tard, Bouffe-Action de Rosemont lance son premier site Web.

Le 24 septembre 2011, Bouffe-Action de Rosemont fête son 20e anniversaire sous le thème Que s’est-il passé au cœur de nos activités? et avec un slogan qui résume bien la mission de l’organisme : Collectivement, depuis 20 ans, de la carotte à l’échalote, on cuisine et on jardine!

Bouffe-Action de Rosemont, de 2011 à 2019…

La sécurité alimentaire est l’une des priorités retenues pour le quartier au 2e Forum social de Rosemont. Bouffe-Action de Rosemont devient ainsi coporteur, avec la CDC de Rosemont, des actions à mener en sécurité alimentaire.

Ayant à cœur l’inclusion de tous et de toutes, Bouffe-Action de Rosemont inaugure le jardinage en bacs pour personnes à mobilité réduite, une première dans le quartier!

Plusieurs activités de financement ont lieu : cocktail dînatoire pour sensibiliser les citoyenNEs au gaspillage alimentaire, vente d’œuvres d’art, vente du nouveau livre de recettes.

En 2014, lors du gala Mosaïque organisé pour le 25e anniversaire de la CDC de Rosemont, Bouffe-Action de Rosemont est récompensé pour son leadership et sa capacité à mobiliser le quartier à s’engager vis-à-vis du Magasin-Partage Rosemont de Noël.

En 2016, Bouffe-Action de Rosemont fête ses 25 ans et s’offre pour l’occasion un bel outil de financement : un nouveau livre de recettes. Le succès est au rendez-vous avec plus de 120 exemplaires vendus!

Suite à la planification stratégique, un nouvel organigramme, à la fois dynamique et symbolique, voit le jour en 2017. Après une restructuration, l’organisme compte trois coordonnateurTRICES ainsi qu’un comité de gestion.

À l’été 2017, les Jardins collectifs font une belle percée dans l’est de Rosemont, considéré comme un désert alimentaire et communautaire. Un nouveau jardin pour personnes à mobilité réduite y voit le jour grâce à un partenariat avec le CHSLD Providence-Saint-Joseph. L’été suivant, un jardin collectif pour les familles du secteur s’ajoute au projet. C’est une vraie réussite, car les familles attendaient cela avec impatience!

En 2017, l’organisme officialise son volet d’éducation populaire et offre dorénavant aux citoyenNEs des ateliers de sensibilisation axés sur l’alimentation et l’environnement.

À la demande des membres, une cuisine pour les parents d’enfants de 6 à 12 ans est mise sur pied en 2018.

L’année 2018 est marquée par la volonté d’actualiser les communications et de proposer une nouvelle image : révision du rapport d’activités et du bulletin destiné aux membres, dotation d’une charte graphique et refonte du site Web.

Au cours du 3e Forum social de Rosemont, les citoyenNEs désignent le secteur de l’Est, l’isolement et l’accès économique comme priorités d’action (il y en a cinq au total). Puis, au Sommet des actions présenté à l’automne 2018, une idée germe, celle du Resto Pop Rosemont… Voilà une nouvelle aventure bien stimulante pour la communauté et l’organisme Bouffe-Action de Rosemont.